L'Europe durcit ses règles sur les dérivés de gré à gré

le
0

(AOF) - A partir de septembre 2016, les Autorités européennes de surveillance financière (AES) soumettront les banques et les entreprises à des appels de marge initiaux pour leurs opérations sur produits dérivés qui ne sont pas traitées au travers d'une chambre de compensation.

Ces dispositions concernent les produits dérivés comme les swaps de taux d'intérêt ou de défaut de crédit, qui sont négociés de gré à gré et ne transitent donc pas par l'intermédiaire d'une chambre de compensation avec contrepartie centrale, qui s'interpose entre les deux parties à une transaction pour en garantir la bonne fin, explique Reuters.

Elles visent à rendre plus sûrs ces marchés de produits dérivés, qui représentant un montant de transactions nominales de quelques 550.000 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant