L'Europe doit taxer les transactions financières, dit Rajoy

le
0
MARIANO RAJOY ESTIME QUE L'EUROPE DOIT TAXER LES TRANSACTIONS FINANCIÈRES
MARIANO RAJOY ESTIME QUE L'EUROPE DOIT TAXER LES TRANSACTIONS FINANCIÈRES

MADRID (Reuters) - L'Europe doit s'acheminer vers la création d'une taxe sur les transactions financières, a déclaré lundi le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy lors d'une conférence de presse conjointe avec Nicolas Sarkozy à Madrid.

Il a ainsi apporté son soutien au président français, qui a fait de la création de cette taxe au niveau de la zone euro un cheval de bataille.

"C'est vrai qu'il faut étudier certains détails et surtout nous ne voulons pas que ce soit les consommateurs qui doivent payer. Mais l'Espagne va appuyer cette taxe", a-t-il dit. "Plus on ira vite, mieux ce sera."

Mariano Rajoy a également estimé ne pas avoir besoin de relever à nouveau les impôts dans le budget espagnol de mars pour atteindre ses objectifs de déficit, sans toutefois exclure catégoriquement un tel scenario.

Le chef du gouvernement conservateur espagnol était revenu sur l'une de ses promesses de campagne en décidant en décembre d'augmenter les impôts sur une durée de deux ans.

Fiona Ortiz, Catherine Monin pour le service français, avec Emmanuel Jarry

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant