L'Europe doit changer de poilitique économique

le
0

La rafale de données toutes plus médiocres les unes que les autres sur la zone euro ces dernières semaines ne laisse guère de place au doute : la stratégie de sortie de crise de ces dernières années est un échec. Aucun des mécanismes implicitement attendus des choix faits par les dirigeants européens n'est aujourd'hui au rendez-vous ou en passe de l'être : les politiques structurelles de compétitivité échouent, pour cause, le commerce mondial est à l'arrêt ; les perspectives à l'exportation de l'Allemagne piétinent et la capacité de la première économie de la zone euro à jouer le rôle de locomotive qui lui était attitré s'évapore ; dans de telles conditions, la restriction budgétaire a pour seul effet d'alimenter les pressions déflationnistes qui elles-mêmes nuisent aux effets recherchés, à savoir, la maîtrise des dettes publiques. Un temps camouflés par le rebond éphémère de l'activité qu'a autorisé l'étalement des programmes d'ajustement budgétaire en 2012, les effets négatifs du mixte de cette politique économique réapparaissent depuis le début de l'année à travers une absence de dynamique de croissance, une fragilité extrême de la situation conjoncturelle et une montée des pressions déflationnistes, affectant non seulement les pays en phase d'ajustement budgétaire mais également les rares économies jusqu'alors épargnées que sont en particulier l'Allemagne, la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant