L'Europe continue de se mobiliser pour aider la Grèce

le
0
Les ministres des Finances de la zone euro ont tenu mardi une réunion d'urgence à Bruxelles pour aplanir leurs divergences sur la manière de sauver Athènes de la faillite en impliquant le secteur privé.?

Le dossier grec tourne au casse-tête. Mardi à Bruxelles, les ministres des Finances de l'Eurogroupe se sont une fois de plus retrouvés pour débattre d'un nouveau plan de sauvetage, avec comme pierre d'achoppement la manière d'impliquer les créanciers privés.

Les jours à venir s'annoncent cruciaux, après la réunion d'étape convoquée en urgence mardi soir. Le futur plan d'aide doit être débattu lundi prochain lors d'un Eurogroupe prévu de longue date - celui-là - dans l'optique du sommet européen des 23 et 24 juin. Entre-temps, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel devraient également évoquer le dossier vendredi à Berlin.

Écrasé par le poids d'une dette colossale de 350 milliards d'euros, Athènes a déjà obtenu un prêt de 110 milliards l'an dernier, et les créanciers s'apprêtent à remettre la main à la poche ; la rallonge pourrait avoisiner 90 milliards d'euros, selon les chiffres fréquemment évoqués.

Réactions prudentes des banques 

«Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant