L'Europe confirme un accord international sur le cacao

le
0
(Commodesk) Le Parlement européen a renouvelé, le 14 mars, l'accord international sur le cacao en terme de production et de commerce. Tous les dix ans, il s'agit de revoir les termes de la coopération entre les pays producteurs (principalement l'Afrique de l'Ouest) et les pays importateurs (l'Europe consomme et utilise plus de 40% du cacao mondial). A l'occasion de cette annonce, une proposition de résolution visant à analyser et limiter le travail des enfants dans les plantations de cacao a également été déposée. L'Afrique de l'Ouest qui rassemble plus de 90% de la production mondiale de cacao compte 5,5 millions de petits exploitants dont 1,8 million seraient des enfants. Ces chiffres sont issus d'une étude menée par l'université de Tulane, publiée en mars 2011, et intitulée « Etude des initiatives publiques et privées pour éliminer le travail des enfants dans la filière cacao en Côte d'Ivoire et au Ghana ». Pour l'instant, aucune décision n'a été prise sur la façon de mettre en place une traçabilité du cacao ou sur la définition exacte de ce qu'est le travail des enfants et les moyens de le limiter. Les députés en sont réduits à appeler « toutes les parties [...] à jouer leur rôle afin de lutter contre le travail forcé des enfants dans le secteur ».
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant