L'Europe clémente pour les vendeurs d'e-cigarettes

le
0
Les institutions européennes sont parvenues à encadrer les ventes de cigarette électronique, qui pourra rester un produit de consommation courante.

A l'issue de plusieurs semaines de négociations laborieuses, les institutions européennes sont parvenues mercredi à un projet final de directive antitabac. Concernant la cigarette électronique, qui constituait le point de blocage principal des discussions, les 28 Etats-membres ont finalement opté pour une formule souple, qui n'oblige pas les pays à vendre les cigarettes électroniques en pharmacie, mais en laisse la possibilité à ceux qui le souhaitent, a annoncé la présidence lituanienne de l'Union européenne dans un communiqué.

La Commission européenne devra présenter, deux ans après l'adoption du texte, un rapport sur les risques pour la santé des e-cigarettes. Elle aura également la possibilité d'interdire certains modèles de «vapoteuses» ou de recharges dans un second temps, si au moins trois Etats-membr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant