L'Europe a dopé Wall Street en début de semaine

le
0

28 novembre (Reuters) - Wall Street a terminé en nette hausse lundi dans l'espoir que l'Europe présente de nouvelles idées pour juguler la crise de la zone euro.

La France et l'Allemagne se sont donné jusqu'à fin janvier pour parvenir à une union budgétaire renforcée de la zone euro, un projet qui pourrait passer par la mise en quarantaine de plusieurs pays et a suscité lundi des réactions négatives parmi les membres de la monnaie unique. (voir ID:nL5E7MS3T4 )

Le marché a également réagi à une information du quotidien italien La Stampa selon laquelle le Fonds monétaire international (FMI) étudie la possibilité de prêter à Rome jusqu'à 600 milliards d' taux de 4 ou 5% sur 12 à 18 mois afin de lui permettre de respirer face à la pression des marchés. Christine Lagarde a toutefois démenti l'information.

ID:nL5E7MS012 et ID:nL5E7MS05S

"Il semble que ça progresse dans la zone euro et si cela aboutit à une Europe plus stable, le S&P pourrait revenir à 1.300 au moins", commente Marc Pado (Cantor Fitzgerald).

Par ailleurs, les Etats-Unis et l'Union européenne ont convenu lundi de développer un projet destiné à cultiver des relations économiques déjà fortes pour créer plus d'emplois et alimenter la croissance économique de part et d'autre de l'Atlantique. ID:nL5E7MS4IW

Le Dow Jones .DJI gagne 291,23 points (2,59%) à 11.523,01. Le S&P-500 .SPX prend 33,88 points (2,92%) à 1.192,55. Le Nasdaq Composite .IXIC progresse de 85,83 points (3,52%) à 2.527,34.

Les valeurs de la distribution ont bénéficié des ventes record des grands magasins durant le week-end de Thanksgiving. L'indice sectoriel S&P .RLX a pris 3,10%. Best Buy BBY.N a gagné 3,36% et Macy's M.N 4,72%.

"Ces résultats montrent que les gens veulent passer de bonnes fêtes malgré toutes les incertitudes dans le monde, ce qui m'amène à penser que le marché a encore du jus pour monter", ajoute Pado.

La hausse des cours des matières premières a soutenu les valeurs afférentes. L'indice sectoriel S&P .GSPM a gagné 3,63%. Freeport-McMoran Copper & Gold FCX.N a pris 6,27% et Alcoa AA.N a progressé de 5,7%.

Certains analystes jugent ce rebond purement technique, après que Wall Street eut vécu sa pire semaine en deux mois.

"Une situation survendue prévaudra sans doute cette semaine, parce que les indicateurs à court terme sont de plus en plus survendus; à plus long terme, le contexte technique n'en reste pas moins risqué", énonce Robert Sluymer (RBC Capital Markets).

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant