L'Eurogroupe détaille les plans d'aide à l'Espagne et Chypre

le
0
L'Eurogroupe détaille les plans d'aide à l'Espagne et Chypre
L'Eurogroupe détaille les plans d'aide à l'Espagne et Chypre

BRUXELLES (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro ont accepté mercredi la demande d'aide de l'Espagne et dit qu'elle solliciterait sans doute entre 51 et 62 milliards d'euros pour renflouer ses banques, ainsi qu'une "marge de sécurité" supplémentaire.

L'Eurogroupe précise dans un communiqué que dès que le montant exact sera établi, l'aide sera versée par le Fonds européen de stabilité financière (FESF) avant que le Mécanisme européen de stabilité (MES) ne prenne le relais.

Ce montant devrait être largement dans la limite de 100 milliards d'euros que l'Eurogroupe s'est proposé de verser à l'Espagne, ajoute le texte.

La somme en question sera affectée au fonds de restructuration des banques du gouvernement espagnol (FROB), mais Madrid "restera totalement responsable et signera le protocole d'accord", poursuit l'Eurogroupe.

Dans un autre communiqué diffusé au même moment, les ministres des Finances de la zone euro annoncent qu'ils ont également accepté la demande d'aide de Chypre, qui sera elle aussi versée par l'intermédiraire du FESF ou du MES dès que son montant aura été établi.

En contrepartie de cette aide évaluée à une dizaine de milliards d'euros, l'Eurogroupe précise que Chypre doit procéder à des ajustements budgétaires et à des réformes structurelles, ainsi que renforcer son secteur bancaire et financier.

Luke Baker, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant