L'euro serait surévalué de 11,7%, d'après l'indicateur Big Mac

le
1
The Economist a publié son «Big Mac Index» qui signale si les monnaies sont à leur «juste valeur».

Le désormais célèbre «Big Mac Index», que publie deux fois par an The Economist depuis 1986, arrive à point nommé. Il tombe au moment où la «guerre des changes» redouble d'intensité. Alors que le yen a perdu près de 20% de sa valeur face au dollar, l'euro bat de nouveau record à 1,37 dollar, son plus haut niveau depuis mi-2011.

L'indicateur Big Mac, qui compare le prix d'un hamburger dans différents pays, rapporté au dollar révèle une surévaluation de l'euro de 11,7% en début d'année. À l'inverse le yuan est sous-évalué de 41% face au billet vert.

Pour analyser les déséquilibres entre les devises, l'hebdomadaire britannique utilise la notion de parité de pouvoir d'achat (PPA), qui compare le prix d'un même panier de biens et services, dans différents pays. The Economist prend comme référence, un Big Mac, produit de grande consommatio...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3493130 le samedi 2 fév 2013 à 10:29

    Une dévaluation de l'euro boosterait les exportations et plomberait les importations... Vrai ou faux?