L'euro secoué par le possible défaut de la Grèce

le
0
Après avoir bien résisté à la crise de la dette entre janvier et début septembre, l'euro atteint ses plus bas niveaux depuis février face au dollar. Selon les analystes, les marchés ont acté un défaut de la Grèce.

Alors que l'euro avait plutôt bien résisté à la crise de la dette depuis le début de l'année, la monnaie européenne retrouve ce lundi son plus bas niveau depuis mi-février face au dollar, sous 1,36 dollar, et depuis dix ans face au yen. Vers 10 heures (heure de Paris), l'euro cotait 104,23 yens contre 105,92 yens vendredi et 1,3562 dollar contre 1,3651 en fin de semaine.

Mais, plus que la force de la monnaie européenne, c'est la faiblesse du billet vert qui maintenait jusque-là le taux de change élevé. Depuis vendredi et l'arrivée d'un nouveau vent de panique sur les Bourses d'Europe et d'Amérique, la monnaie unique est en forte baisse.Si l'on tient compte des deux dernières séances, l'euro perd 4,69% par rapport à la devise nippone et 3,83% vis-à-vis du billet vert.

«Il n'y a plus de solutions pour sauver la Grèce»

L'explication est simple : «Les investisseurs ont acté un défaut de la Grèce, affirme Andréa Tuéni, analyste de Saxo Banque. Avec les déclarations

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux