L'euro progresse face au dollar au lendemain de l'élection de Trump

le
0

L'euro reprenait de la hauteur face au dollar jeudi alors que les marchés tentaient de surmonter les craintes initiales suscitées par l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, tandis que le yen gagnait du terrain.

Vers 07H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,0939 dollar contre 1,0914 dollar mercredi vers la même heure.

La monnaie européenne baissait face à la monnaie nippone, à 115,23 yens contre 115,39 yens mercredi soir.

Le dollar reculait aussi face au yen, à 105,342 yens contre 105,72 yens la veille.

Mercredi, les places financières qui affichaient une large préférence à l'idée d'une victoire de la démocrate Hilary Clinton se sont d'abord affolées au fur et à mesure que Donald Trump se rapprochait de la Maison Blanche, faisant chuter le dollar. Ce dernier est tombé à 1,1300 dollar pour un euro, un plus bas en deux mois.

Puis les investisseurs se sont mis à racheter du dollar. Selon les analystes, en gagnant parallèlement les législatives, le parti républicain, considéré comme plus favorable au milieu des affaires que les démocrates, donne un gage de stabilité aux marchés.

"Certains pensent que la politique de Trump (qui prône) de grandes dépenses budgétaires et des réductions d'impôts pourrait stimuler l'économie et le dollar", a expliqué à l'AFP Daisuke Karakama, économiste chez Mizuho Bank.

"Les investisseurs pensent que la situation n'est pas aussi mauvaise qu'ils l'avaient pensé", a souligné Grant Williamson, conseiller en placement auprès de la maison de courtage Hamilton Hindin Greene.

"Cependant, aucune ressource n'est disponible pour financer ses réductions fiscales et nul ne peut garantir qu'il va s'entendre avec les membres du Congrès vu les divergences qui existent entre lui et les Républicains en général", a ajouté M. Karakama.

Sur le reste du marché des changes, le peso restait sous pression, à 19,80 pesos pour un dollar, face aux menaces du républicain de remettre en cause des accords de libre-échange. Jeudi, le président mexicain Enrique Peña Nieto s'est cependant montré rassurant, parlant même d'"une grande opportunité" pour le développement des relations entre les Etats-Unis et le Mexique.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique reculait face à la monnaie européenne, à 88,02 pence, mais se stabilisait face au billet vert, à 1,2427 dollar pour une livre.

Le franc suisse reculait face à l'euro, à 1,0753 franc pour un euro, mais progressait face au billet vert, à 0,9829 franc pour un dollar.

La devise chinoise se stabilisait face au dollar à 6,7916 yuans pour un dollar, contre 6,7915 yuans pour un dollar à 15H30 GMT.

----------------------------------

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant