L'euro poursuit son envolée face au dollar 

le
0
Ce mercredi, la monnaie européenne a touché un nouveau plus haut depuis plus de cinq mois, à 1,36 dollar.

L'euro poursuit sa remontée face à un dollar de plus en plus affaibli. Ce mercredi, la monnaie européenne a touché un nouveau plus haut depuis plus de cinq mois, à 1,36 dollar. Une série d'indicateurs décevants ont ravivé ces derniers jours les inquiétudes des marchés sur la croissance américaine.

«Ils s'attendent donc à voir la Fed accentuer ses achats d'obligations d'État pour soutenir l'économie, comme elle l'a annoncé. Des achats qu'elle finance en imprimant des dollars. La masse de billets verts en circulation risque encore de s'accroître, et cette devise baisse très logiquement», explique Patrick de Fraguier, responsable de la stratégie chez Amundi.

Le repli du billet vert est un moyen efficace de doper la compétitivité de l'économie américaine. «Un jeu non coopératif entre les États se met en place. Le déficit du commerce extérieur pénalise la croissance aux États-Unis, qui doivent le résorber. Or, la Chine ne réévalue pas sa monnaie. Les Américains sont donc contraints de laisser filer la leur», ajoute Patrick de Fraguier.

Le yen en fait aussi les frais. Mais les autorités monétaires nippones, inquiètes pour l'économie japonaise, sont déjà intervenues pour limiter sa hausse et pourraient récidiver.

La BCE n'intervenant pas, elle, sur le marché des changes, l'euro pourrait continuer à s'apprécier parmi les grandes devises. Mais la zone euro a aussi des faiblesses qui peuvent peser sur sa monnaie : une reprise hétérogène, des resserrements fiscaux en cours, et une dette préoccupante dans certains États.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux