L'euro pénalise les Bourses du continent européen

le
0

(AOF) - Bien orientés à l’ouverture, les marchés européens ont fini en repli, pénalisés par la hausse de l’euro. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,45% à 4 442,89 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,62% à 3 043,10 points. Wall Street progressait légèrement, avec un indice Dow Jones en hausse de 0,65%.

La divergence de tendance entre les deux continents trouve son origine dans la progression de l'euro face au dollar. Au plus haut depuis fin octobre, la devise européenne gagnait 1,02% à 1,1329 dollar en milieu d'après-midi. L'euro a bénéficié d'une Fed plus accommodante que prévu, les membres de son comité de politique monétaire n'anticipant plus que 2 hausses de taux de 25 points de base cette année contre 4 précédemment. Une plus grande prudence dans le resserrement de la politique monétaire que sa présidente, Janet Yellen, a justifié par ses inquiétudes à propos de la conjoncture économique mondiale. Dans ce contexte, la Fed a réduit ses prévisions de croissance pour les Etats-Unis de 2,3% à 2,1% pour 2016 et de 2,3% à 2% pour 2017.

L'euro n'a pas été la seule monnaie à progresser : l'indice Bloomberg Dollar Spot, qui mesure la valeur de la devise américaine contre un panier des principales devises mondiales, a en effet touché un plus bas de 5 mois. Un affaiblissement de la monnaie américaine qui a bénéficié aux matières premières, devenues ainsi meilleur marché pour les possesseurs d'autres devises. Le cuivre gagnait 2% et les cours du pétrole s'appréciaient de plus de 2%.

Cette progression des matières premières explique la prépondérance des valeurs qui leur sont liées parmi les plus fortes hausses du marché. ArcelorMittal (+10,03%), Technip (+3,97%) et Total (+2,34%) ont terminé dans le peloton de tête de l'indice CAC 40.

En revanche, les valeurs fortement exposées au dollar, comme Airbus (-2,06%) et STMicroelectronics (-2,12%) ont figuré parmi les replis les plus importants. Les valeurs bancaires sont elles aussi restées sous pression. BNP Paribas a cédé 2,30% et Société Générale 1,86%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant