L'euro fort ravive les tensions entre la France et l'Allemagne

le
0
Le gouvernement allemand réplique sèchement à François Hollande au sujet du niveau de l'euro.

L'attaque surprise de François Hollande contre l'euro fort, mardi à Strasbourg, n'a pas tardé à faire réagir les Allemands, allergiques à toute tentative d'emprise du monde politique sur le taux de change. «La politique de change n'est pas un instrument adapté pour améliorer la compétitivité», a affirmé Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel. «Le gouvernement allemand est convaincu qu'en comparaison historique, l'euro n'est pas surévalué à l'heure actuelle», a-t-il ajouté.


À 1,35 dollar, Paris juge l'euro «trop fort», pénalisant pour ses exportateurs, et sa croissance. «La parité de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant