L'Euro cartonne sur les réseaux sociaux

le
0

L'EURO 2016 suscite un très fort engouement sur les réseaux sociaux. Au total, sur la phase de groupe (entre le 10 et le 22 juin), la compétition a généré un total de 15 millions de mentions, selon une étude menée par Sport Market et Synthesio, présentée aujourd'hui et dont nous dévoilons en exclusivité les résultats. Marseille à jamais premier Sur les dix villes hôtes de l'Euro, Marseille est celle qui a été la plus mentionnée pendant cette période avec 30 % de parts de voix devant Paris (16 %) et Lille (14 %). Mais la cité phocéenne est aussi celle qui a généré le plus de commentaires négatifs (55 %). « C'est évidemment lié aux violences qui se sont déroulées en marge d'Angleterre - Russie, explique Pierre de La Ville-Baugé, directeur associé chez Sport Market, agence conseil en communication spécialisée dans le sport. Presque un tiers des mentions liées à Marseille ont été effectuées ce jour-là. » Les villes les plus populaires ? « Nice tout d'abord, avec 86 % de citations positives. Il y a eu notamment un gros pic de mentions lors de la venue des Nord-Irlandais (NDLR : le 12 juin), précise-t-il. Sur le podium, on trouve aussi Bordeaux et Paris. La capitale est notamment la ville qui a été la plus photographiée avec 5 300 clichés dont 80 % sur Instagram. » Ronaldo critiqué, l'Irlande adorée Entre son pénalty raté contre l'Autriche (0-0) et son doublé contre la Hongrie (3-3), le triple Ballon d'or Cristiano Ronaldo a beaucoup fait parler de lui. Il est le joueur le plus le mentionné (380 000) devant Dimitri Payet (375 000), Gareth Bale (233 000) et Zlatan Ibrahimovic (164 000). Mais le Portugais a suscité une majorité de commentaires négatifs (55 %) alors que le Français compte 77 % de mentions positives. Du côté des sélections, l'Irlande est la plus populaire sur les réseaux (90 % de mentions positives), la Russie la plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant