L'euro baisse finalement face au dollar dans un marché chamboulé par Trump

le
0

Après avoir bondi face au dollar à l'annonce de l'élection du républicain Donald Trump à la présidence américaine, l'euro se repliait finalement mercredi et le billet vert se reprenait en accompagnant un vaste mouvement d'apaisement des marchés mondiaux.

Vers 19H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,0941 dollar contre 1,1020 dollar mardi vers 22H00 GMT.

La monnaie européenne baissait un peu face à la monnaie nippone, à 115,61 yens contre 115,86 yens mardi soir.

Le dollar avançait face au yen, à 105,66 yens contre 105,14 yens mardi.

"Les marchés ont fait demi-tour après leur première réaction à la victoire de Trump", a résumé Vassili Serebriakov, de Crédit Agricole.

Au fur et à mesure que se précisait la victoire inattendue du républicain dans la nuit de mardi à mercredi, le dollar a d'abord plongé, comme l'avait d'ailleurs prévu la grande majorité des cambistes en cas de succès de M. Trump, considéré comme bien plus imprévisible que son adversaire démocrate, Hillary Clinton.

Le billet vert est tombé jusqu'à 1,1300 dollar pour un euro, au plus bas en deux mois, et a aussi évolué à de bas niveaux sans précédent depuis plusieurs semaines face au yen et au franc suisse.

"Mais l'appétit pour le risque est revenu, la Bourse de New York a rebondi et, ce qui est le plus important pour le dollar, le marché obligataire américain a chuté", a énuméré M. Serebriakov.

Après quelques hésitations, les investisseurs semblaient finalement jouer l'attentisme et l'apaisement, ce qui permettait à Wall Street de prendre près de 1% et provoquait une chute du marché de la dette des Etats-Unis, considéré comme une valeur refuge et souvent inversement corrélé au dollar.

"Une fois que les esprits se sont calmés, les marchés se sont stabilisés et les cambistes se sont mis à racheter un dollar qui avait beaucoup souffert", a écrit Omer Esiner, de Commonwealth Foreign Exchange.

Les analystes avançaient qu'en gagnant parallèlement les législatives, le parti républicain, considéré comme plus favorable au milieu des affaires que les démocrates, avait donné un gage de stabilité aux marchés, même si les intentions de M. Trump, qui appartient à cette formation mais diffère largement de son discours habituel par ses intentions protectionnistes, restent un sujet d'inquiétude.

Quoi qu'il en soit, le dollar entame une période risquée, "en particulier à la lumière des questions que la Fed pourrait se poser face à une présidence Trump, lors qu'elle décidera en décembre de sa politique monétaire", a prévenu M. Esiner.

Jusqu'à cette semaine, les cambistes s'attendaient largement à ce que la banque centrale relève ses taux en décembre et apporte ainsi un précieux soutien au dollar, mais la Fed a souvent montré sa réticence à agir en cas d'incertitudes.

Sur le reste du marché des changes, le peso mexicain était l'une des rares monnaies à ne pas être revenue sur sa réaction initiale à l'élection de M. Trump, en l'occurrence une chute face aux menaces du républicain de remettre en cause des accords de libre-échange.

A quelque 19,85 pesos pour un dollar, la monnaie mexicaine chutait de plus de 7%, d'autant que les autorités du pays "se sont pour le moments abstenues d'annoncer des mesures de soutien à la monnaie", comme l'a remarqué dans une note Eric Viloria, de Wells Fargo.

Vers 17H00 GMT, la livre britannique montait nettement face à la monnaie européenne, à 88,09 pence, et, un peu moins franchement face au billet vert, à 1,2420 dollar pour une livre.

Le franc suisse montait face à l'euro, à 1,0746 franc pour un euro, et baissait face au billet vert, à 0,9821 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en baisse face au dollar, à 6,7915 yuans pour un dollar à 15H30 GMT, au plus bas depuis septembre 2010, contre 6,7870 yuans mardi à 15H20 GMT.

L'once d'or a fini à 1.281,40 dollars au fixing du soir, contre 1.282,35 dollars mardi. Valeur refuge, l'or avait monté dans la nuit à 1.337,51 dollars l'once, au plus haut depuis fin septembre.

----------------------------------

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant