L'Euro a permis un rassemblement nécessaire, estime Hollande

le
0
    PARIS, 10 juillet (Reuters) - Les Français avaient "besoin 
de se retrouver dans la joie", ce que permet un événement 
sportif comme l'Euro 2016 de football, en finale duquel la 
France va affronter dimanche soir le Portugal, estime François 
Hollande.  
    Un important dispositif de sécurité va être déployé dans la 
capitale et au Stade de France, où se tiendra la finale, l'état 
d'urgence étant toujours en vigueur et la menace terroriste à 
son plus haut niveau.  
    "Les Français avaient besoin de se retrouver", déclare le 
président dans un entretien accordé au Journal du dimanche.  
    "On l'avait vu au moment des attentats. On s'était retrouvé 
dans les drames, il y avait un réel besoin de se retrouver dans 
la joie", ajoute-t-il, en faisant référence aux attaques qui ont 
fait 130 morts à Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015.  
    "Le sport permet ce rassemblement alors que la politique, 
elle, divise", poursuit François Hollande. 
    Quelque 3.400 policiers et gendarmes seront mobilisés 
dimanche pour assurer la sécurité de la finale de l'Euro : 1.300 
pour la sécurité du stade, à Saint-Denis, 1.400 pour la "fan 
zone" sur le Champ-de-Mars et 700 dans les transports, a indiqué 
samedi le préfet de police, Michel Cadot. 
    Ces effectifs se redéploieront après la fin du match sur les 
Champs Elysées, pour assurer la sécurité des supporters qui 
viendront y célébrer la victoire de l'équipe gagnante.  
     
    VERS UNE PARADE AVENUE FOCH?  
    En cas de victoire de la France, une parade lundi sur les 
Champs-Elysées est exclue, notamment car l'avenue se prépare à 
accueillir le défilé du 14-Juillet. "Mais d'autres endroits, 
j'imagine, dans la capitale, seront proposés", a déclaré 
dimanche Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris.  
    Le choix d'un éventuel lieu reviendra à la Fédération 
française de football, "qui dira, à l'issue du match, où et 
comment la fête, si on gagne, se déroulera", a-t-elle poursuivi 
dans l'émission "Le Grand Rendez-Vous" sur iTELE, Europe 1 et Le 
Monde.  
    L'hypothèse d'une parade sur l'avenue Foch, qui mène de la 
porte Dauphine à la place Charles-de-Gaulle, est à l'étude, 
a-t-elle précisé, ajoutant: "Personne ne peut croire qu'il n'y 
aura pas la fête".  
    De nombreux représentants de la classe politique, jusqu'au 
chef de l'Etat, parient sur un regain de confiance dans le pays 
en cas de victoire de l'équipe de France, dimanche soir.  
    Plus de huit Français sur dix (81%) estiment qu'une victoire 
des Bleus pourrait améliorer leur moral et 35% pensent qu'elle 
pourrait améliorer la situation du pays, d'après un sondage Ifop 
pour le JDD réalisé par téléphone les 8 et 9 juillet auprès de 
1.001 personnes.  
    Cette équipe "fait rêver notre pays, et ça fait du bien", a 
déclaré dimanche Anne Hidalgo.  
    "Voir des images de la tour Eiffel tous les soirs (...) ça 
imprime une envie (...) de venir", a-t-elle par ailleurs jugé, 
prévoyant un "effet à rebours" de cet événement sur le tourisme. 
    La fan zone de Paris, qui a attiré plus de 1,2 million de 
spectateurs depuis le début de l'Euro, selon Anne Hidalgo, 
ouvrira dès 16H00 (14H00 GMT) dimanche, bien avant le début du 
match, à 21H00 (19H00 GMT).  
 
 (Chine Labbé) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant