L'euro a chuté de 1,49 à près de 1,41 $ en une semaine

le
0
La devise européenne souffre du contexte grec tandis que le dollar a des poussées de fièvre. Les récents mouvements intenses sur les marchés des matières premières alimentent la tendance baissière.

L'euro a décroché de près de 5% en une semaine. Une telle dépréciation sur le marché des changes en si peu de temps est rare. Si certains investisseurs illuminés ont dû engranger de sacrés gains, d'autres ont dû perdre beaucoup!

L'euro contre le dollar est passé de plus de 1,49 à 1,42 en une semaine. (Graphique issu de la plateforme de trading de Saxo Banque)
L'euro contre le dollar est passé de plus de 1,49 à 1,42 en une semaine. (Graphique issu de la plateforme de trading de Saxo Banque)

Si l'on revient en arrière, jeudi dernier, l'euro a reçu un coup de massue, quand Jean-Claude Trichet, le patron de la BCE (Banque centrale européenne) a repoussé la prochaine remontée des taux d'intérêts en Europe à juillet ou août plutôt que juin. En outre, il a dérapé en parlant de «surveillance étroite» au lieu de «vigilance» au sujet de l'inflation. Or les mots ont une importance énorme aux yeux des investisseurs, qui ont - sûrement - surréagi, et vendu massivement l'euro.

Ensuite, la tendance baissière s'est maintenue à mesure que le dossier grec est revenu en Une des journaux éco...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux