L'étrange sérénité de Bachar el-Assad

le
0
Le raïs ne cache pas sa satisfaction de voir que l'option du «tout répressif» le maintient au pouvoir.?

Bachar el-Assad est-il déconnecté de la réalité ? Ou ment-il à ses hôtes, qui le rencontrent à Damas ? Alors que la révolte populaire menace son pouvoir, le président syrien, isolé comme jamais sur la scène internationale, affiche un calme paradoxal devant ses interlocuteurs.

«Bachar n'était pas du tout stressé lorsque je l'ai vu», déclare un de ses récents visiteurs. «Il était au contraire très posé. Son discours était très articulé. Assad admet que des erreurs ont été commises par ses forces de sécurité, mais il nous a dit qu'il faisait son possible pour que cela cesse.» Il y a eu 2 400 morts depuis le début du soulèvement contre la dictature baasiste, le 15 mars dernier. Vendredi encore, dix personnes ont été tuées par les tirs de l'armée ou de la police, dont six villageois près de la ville rebelle de Hama, et deux autres à Homs, quand les militaires ont commencé à tirer sur la foule.

Un avocat syrien, que le raïs a convoquü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant