L'étrange histoire d'un carnet de dessins attribués à Van Gogh

le
0
«Autoportrait au chapeau de paille Juillet ou août 1888, Arles »,  extrait du livre «Le brouillard d'Arles ».
«Autoportrait au chapeau de paille Juillet ou août 1888, Arles »,  extrait du livre «Le brouillard d'Arles ».

Le Van Gogh Museum d’Amsterdam récuse l’authenticité des soixante-cinq dessins découverts dans un livre de brouillon et publiés aujourd’hui.

Ce n’est pas une histoire simple. Premier épisode : une historienne de l’art canadienne, Bogomila Welsh-Ovcharov, professeur émérite à l’université de Toronto et auteure dans les années 1970 et 1980 de travaux consacrés à Van Gogh, est sollicitée il y a quelques années par un expert en tableaux, Franck Baille.

Longtemps expert auprès de la société de ventes Tajan et à Drouot, celui-ci est, en 2012, l’un des fondateurs de l’Hôtel des ventes de Monte-Carlo en compagnie de la spécialiste en gemmologie Chantal Beauvois.

Lors d’une rencontre à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), ils présentent à l’historienne le dessin d’un cyprès, qui la fait instantanément penser à Vincent Van Gogh. Puis ils lui en montrent d’autres, soixante-cinq en tout.

La ressemblance avec des toiles très connues du peintre néerlandais saute aux yeux, de même que la similitude avec son style graphique à l’encre et au calame – roseau taillé – sur papier. « Instinctivement, j’ai d’abord refusé de croire à ce que j’avais sous les yeux », écrit Bogomila Welsh-Ovcharov dans l’introduction du livre Le brouillard d’Arles, le carnet retrouvé, publication des soixante-cinq dessins dont, aujourd’hui, elle ne doute plus qu’ils soient de la main de l’artiste. Sa conviction est partagée par le britannique Ronald Pickvance, spécialiste du postimpressionnisme.

Jalousie professionnelle Deuxième épisode : la publication de l’ouvrage par plusieurs éditeurs simultanément – en France, par Le Seuil –, jeudi 17 novembre, préc...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant