L'étrange aventure de Moussa Dembele.

le
0
L'étrange aventure de Moussa Dembele.
L'étrange aventure de Moussa Dembele.

Les compilations YouTube ont fait son succès. Sauf qu'il y a six ans, Moussa Dembele les actualisait chaque semaine grâce à ses dribbles enivrants aux courbes folles. Aujourd'hui, il se les mate en boucle dans l'attente d'une renaissance improbable. Il y a six ans, Dembele était un génie ; aujourd'hui, Dembele a une vie aussi triste qu'un acteur à la retraite.

"Je l'ai vu chez les jeunes et je l'ai trouvé très bon. Malheureusement, il n'avait pas encore 16 ans et ne pouvait donc pas jouer avec l'équipe première. Il a attendu quelques semaines, et dès qu'il fut sélectionnable, il a commencé à jouer. Ensuite, il s'est très vite blessé et est parti. Il n'a donc pas marqué beaucoup de buts pour nous. " Marc Brys, le premier entraîneur de Moussa Dembele, résume bien le début de carrière d'un jeune homme pour qui tout a commencé très tôt. Le 30 octobre 2004 exactement. C'est ce jour-là, dans l'étriqué Kuipje de Westerlo, que Moussa Dembele fête sa première titularisation en division 1 belge. L'homme a alors 17 ans, 3 mois et 14 jours et défend les couleurs du Germinal Beerschot Anvers (GBA), son club formateur. Comme toute la planète foot, il vient de s'infliger un Euro 2004 à pleurer et a envie de dribbler pour oublier. Ce qu'il fait. Moussa dribble, mais ne marque pas. Aujourd'hui encore, Marc Brys se souvient très bien de cette anomalie : "C'était vraiment un neuf, mais il ne marquait pas suffisamment. On se doutait que ce serait peut-être un problème dans le futur. Pour moi, ça allait devenir un très bon dix, car il tenait très bien le ballon. Mais devenir six ou huit, cela je ne l'aurais pas cru." C'est à cette place qu'il sera pourtant aligné le 17 juin dernier pour le premier match de la Belgique en Coupe du monde depuis douze ans. L'échec sera retentissant. Moussa Dembele ralentit le jeu comme jamais quand il n'est pas imprécis. La sanction ne tardera pas à tomber. Peu après l'heure de jeu et alors que la Belgique est toujours menée par l'Algérie, Dembele est remplacé par Fellaini. Ce dernier inscrira le but égalisateur avant que Mertens ne vienne finalement donner la victoire aux Diables rouges à dix minutes du terme. En quinze minutes, Moussa Dembele, d'abord apprécié pour ses qualités de conservation du ballon, vient de perdre sa place dans le onze de Marc Wilmots. Peut-être pour la dernière fois. Depuis, le joueur de Tottenham n'a plus jamais été aligné dans un match à enjeux en sélection et peut compter sur les doigts d'une main ses titularisations en club. Entre l'éclosion en 2004 avec le GBA et le déclin, il y a eu une carrière. Celle d'un joueur doué. Une carrière avec frissons, mais sans réelle apogée. Une carrière sympa, mais qui aurait dû être géniale. Une carrière qui ne devrait surtout pas encore être finie. Parce que Moussa Dembele n'a que 27 ans et a un jour été...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant