L'étonnant et troublant réveil de Vardy

le
0
L'étonnant et troublant réveil de Vardy
L'étonnant et troublant réveil de Vardy

La renaissance de Jamie Vardy est à la fois exceptionnelle et troublante. Pointé du doigt par à peu près tout le monde lorsque Claudio Ranieri, l'homme qui avait placé Leicester sur une carte la saison dernière, a été démis de ses fonctions le 23 février dernier, l'attaquant anglais avait été soupçonné d'avoir joué un rôle dans le limogeage de l'Italien.

Mais il a eu la bonne idée de se réveiller spontanément et de marquer des buts. Cela lui a permis de faire taire les sifflets dans ses oreilles. Mais du coup, les questions sur son implication durant les six premiers mois de la saison sont rapidement réapparues. Le buteur des Foxes a retrouvé son football après l'arrivée de Craig Shakespeare. Hasard ou coïncidence : telle est la question. Si Vardy renaît depuis quelques semaines, le nouvel homme fort du club y est forcément pour quelque chose. Quand Shakespeare a été nommé, ce dernier a insisté sur le fait qu'il comptait sur l'international anglais plus que sur quiconque.

Un lien fort uni Vardy et Shakespeare

S'il n'était plus réceptif au discours de Claudio Ranieri après le titre historique des Foxes, le message délivré par l'ancien adjoint du Transalpin lui a permis de retrouver le feu sacré. Il faut dire que les deux hommes ont un lien particulier et il est très fort. En 2012-13, lors de sa première saison à Leicester, Vardy n'avait pas réussi à se faire une place dans l'équipe managée à l'époque par Nigel Pearson. Si bien que l'intéressé avait songé pendant un temps à mettre un terme à sa carrière de footballeur professionnel pour aller travailler à Ibiza. Craig Shakespeare l'avait fait changer d'avis. « Notre job est de soutenir les joueurs quand ils doutent, estime le manager du champion d'Angleterre en titre. A cette époque, Jamie Vardy traversait une période de doute. Nous nous sommes réunis pour lui dire qu'il avait les qualités pour évoluer en Premier League et en équipe nationale. Quand on voit ce qu'il fait aujourd'hui, je crois qu'il a pris la bonne décision. »

Cinq buts pour Vardy depuis que Ranieri est parti

L'homme qui murmurait à l'oreille de Jamie Vardy a eu un effet immédiat sur son joueur. Prise de fonction de Shakespeare contre Liverpool, doublé de Vardy et une victoire à la clé. Depuis que l'attaquant des Three Lions s'est retrouvé, Leicester est redevenu une équipe qui gagne. De la descente au ventre mou, les Foxes n'auront eu besoin que de cinq matchs... pour autant de succès. Le manager de 53 ans est d'ailleurs le troisième manager de l'histoire de la Premier League à remporter ses cinq premières rencontres en championnat depuis Carlo Ancelotti en 2009 et Pep Guardiola cette saison. Sous le règne de Shakespeare, l'Anglais a inscrit cinq buts, soit autant qu'en 22 matches avec Claudio Ranieri cette saison.

Timing douteux

Mais c'est surtout son attitude qui détonne. Vardy recommence à marquer, mais il est surtout bien plus combatif sur le terrain. Le natif de Sheffield a retrouvé la hargne et cette gestuelle devant le but qui lui avait permis de marquer à 24 reprises la saison dernière en PL. Timing concordant, coïncidence ? Jamie Vardy a sa petite idée : « Claudio Ranieri a et aura toujours mon total respect, avait-il écrit quelques jours après le limogeage du Romain. Ce que nous avons accompli ensemble et en tant qu'équipe était impossible. Il a cru en moi, contrairement à beaucoup d'autres et pour cela, je lui dois une gratitude éternelle ». Comme le disait Shakespeare, le vrai, « les mots ne paient pas les dettes ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant