L'Ethiopie veut développer elle-même ses ressources pétrolières

le
0

(Commodesk) Le gouvernement éthiopien a annoncé ce jeudi 13 septembre son intention de créer une compagnie nationale de pétrole et de gaz. Celle-ci aura pour mission d'explorer et d'exploiter les gisements d'hydrocarbures du pays, en partenariat avec des entreprises privées éthiopiennes ou étrangères.

L'Ethiopie ne produit pour le moment ni de pétrole ni de gaz, mais dispose de réserves, principalement dans l'est du pays, dans la région d'Ogaden. Cette zone est cependant instable politiquement, puisque des groupes se battent depuis plusieurs décennies pour obtenir leur indépendance. Ils accusent le gouvernement central de dilapider les ressources naturelles.

Les réserves pétrolières du pays ne sont pas connues avec précisions, mais South West Energy, une compagnie privée éthiopiennes, les estime entre deux et trois milliards de barils. Celles de gaz avoisineraient les 25 milliards de mètres cubes.

En juillet dernier, le gouvernement avait annulé des contrats de partage de production que possédait PetroTrans, une firme de Hong Kong, jugeant le développement des gisements pas assez rapide.

L'Ethiopie, le deuxième pays le plus peuplé d'Afrique avec 91 millions d'habitants, consomme 50.000 barils de pétrole par jour, selon le département américain de l'Energie.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant