L'éthanol, un bilan écologique contesté

le
0
(Commodesk) Le bilan écologique de la filière éthanol est mitigé, selon la Cour des comptes, qui a publié un rapport mardi. L'institution estime certes que le ratio entre l'énergie dépensée pour la production et l'énergie obtenue est positif, mais dans de trop faibles proportions.

Pour que les biocarburants aient des conséquences significatives sur l'indépendance énergétique, une augmentation drastique du taux d'incorporation serait nécessaire, ce qui poserait des problèmes techniques mais également sociaux, avec une nouvelle répartition des terres cultivées.

De plus, l'efficience énergétique étant moindre qu'avec un carburant classique, les moteurs fonctionnant au biocarburant ont une consommation supérieure, de l'ordre de 8% pour le biodiesel (en addition au gazole) et de 34% pour le bioéthanol (avec de l'essence).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant