L'éternel jubilé de Daniel Hestad

le
0
L'éternel jubilé de Daniel Hestad
L'éternel jubilé de Daniel Hestad

Il devrait être déjà retraité, mais sa carrière joue d'inattendues prolongations : Daniel Hestad, 40 ans, capitaine de Molde, reste fidèle à son poste au milieu de terrain de son équipe de presque toujours, jouant un rôle essentiel dans l'excellent parcours de la formation norvégienne en C3. La journée précédente, il a marqué le but de la victoire et de la qualification sur la pelouse du Celtic Glasgow.

Daniel Hestad est un quadra depuis le 30 juillet dernier. Ses débuts en pro remontent à plus de 22 ans. C'était le 23 mai 1993 très exactement. Pour situer à quel point ça remonte, à l'époque l'OM n'avait pas encore d'étoile sur son maillot, les Bleus comptaient disputer le Mondial américain et n'avaient jamais entendu parler de Kostadinov, personne ne connaissait non plus Jean-Marc Bosman, Paul Pogba avait deux mois, Raphaël Varane un mois, les meilleurs joueurs du moment s'appelaient Baggio, Laudrup, Bergkamp, Cantona, Bokšić ou Baresi, et Edouard Balladur venait d'être nommé Premier ministre d'un gouvernement de coalition, tandis que l'Europe comptait 12 membres. À l'échelle du football, c'était il y a des siècles. Helstad, pas encore majeur, débutait donc sa carrière avec la liquette de Molde. Un maillot qu'il porte encore aujourd'hui et qu'il n'a quasiment jamais enlevé. Pendant deux saisons seulement, le viking est parti de chez lui, direction Herrenveen et l'Eredivisie. C'était entre 2003 et 2005, et il en profite pour côtoyer les jeunes Klaas-Jan Huntelaar et Georgios Samaras. Hormis cette parenthèse, Daniel Hestad a consacré sa vie de footballeur à Molde. Il y est né et l'histoire du club de la ville est intimement liée à celle de la famille Hestad. Le père de Daniel a longtemps été le détenteur du plus grand nombre de matchs disputés pour le Molde FootballKlubb. Des oncles y ont joué aussi, de même qu'un frère.

Trois championnats sur le tard


En 22 saisons sur place, Highlander Daniel a tout connu : 3 titres nationaux conquis sur le tard, en 2011, 2012 et 2014, 3 coupes de Norvège, 12 campagnes européennes, souvent stoppées très prématurément, mais aussi 2 relégations en D2. Son abnégation a payé puisque l'âge d'or de son club correspond à sa fin de carrière. En 2011, la direction a la brillante idée d'accorder sa confiance à un jeune retraité des terrains, Ole Gunnar Solskjær. L'ancien supersub de Manchester United s'était révélé à Molde avant d'émigrer en Angleterre au milieu des années 90. Il a été coéquipier pendant une saison d'Hestad, de deux ans plus jeune que lui. Lorsque Solskjær prend les rênes de l'équipe, il ne compte pas forcément sur son ancien compagnon de vestiaire, à l'époque déjà vieillissant. Mais Hestad s'acharne et conforte même sa place de…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant