L'été des gamers : jeux d'échecs, scrabble et mahjong

le
0
L'été des gamers : jeux d'échecs, scrabble et mahjong
L'été des gamers : jeux d'échecs, scrabble et mahjong

La période estivale est propice à la détente, au farniente, mais aussi aux jeux. Voici une sélection d'applis interactives pour emporter vos plateaux de Scrabble, échecs et mahjong partout avec vous, en train comme à la plage ou en voiture.

Echecs

"Shredder Chess" (iOS) permet d'affronter des champions de l'intelligence artificielle que l'on peut calibrer en fonction de son niveau. De plus, les modes "puzzle" et "coach" permettent de s'entraîner."Cyber Chess"(iOS) intègre Chessclub.com et Freechess.org pour permettre de se mesurer à des milliers d'autres utilisateurs de l'appli à travers le monde. Comme son nom l'indique, "Chess for Android" est une application d'échecs pour les terminaux Android. "tChess Pro" (iOS) est un favori des utilisateurs de l'App Store. Il permet de se mesurer aux joueurs générés par le logiciel, il propose une analyse des mouvements et un livre électronique pour parfaire ses connaissances et ses techniques de jeux. Le gros plus de cette application est qu'elle est en français, contrairement aux précédentes.

Scrabble

L'application officielle du Scrabble d'Electronic Arts est reliée à Facebook et dispose d'une fonctionnalité "professeur" qui permet d'étendre son vocabulaire. Il faut tout de même débourser 9,99€ pour le jeu complet sur iPad (iOS) approuvé par Hasbro, mais on peut aussi jouer gratuitement avec des achats intégrés (iOS, Android). A noter que la mise à jour iOS 7.0 est nécessaire pour les iPad. Ce jeu est bien sûr proposé en français, mais aussi en allemand, anglais, espagnol, italien, portugais.

Une bonne alternative au Scrabble officiel, "Wordfeud" (iOS, Android, Windows Phone) est gratuite. Et en payant 2,99$, les détenteurs de terminaux Android peuvent affronter des joueurs propriétaires d'appareils iOS. Ce jeu est proposé en français.

Aworded est gratuit avec un système d'achats intégrés à base ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant