L'été de Windows 10 : passage au payant et première mise à jour d'importance

le
0
L'été de Windows 10 : passage au payant et première mise à jour d'importance
L'été de Windows 10 : passage au payant et première mise à jour d'importance

Lancé le 29 juillet 2015, Windows 10 a été disponible gratuitement pendant un an en tant que mise à jour des systèmes d'exploitation Windows 7 et 8.1. Un an plus tard, celle-ci s'apprête à devenir payante pour les derniers récalcitrants. Dans la foulée, une mise à jour d'importance, évidemment gratuite, doit apporter de nombreuses améliorations au système.Pour rappel, tous les PC tournant sous Windows 7 (SP1) ou Windows 8.1 peuvent évoluer vers Windows 10. À l'image de Mac OS X dont chaque nouvelle mise à jour est désormais offerte sans frais, la bascule vers le dernier système d'exploitation de Microsoft est elle aussi gratuite, mais limitée à un an. À partir du 29 juillet 2016, il en coûtera donc 135 euros pour installer sur son ordinateur Windows 10 Famille et 279 euros pour travailler sous Windows 10 Professionnel.

Une mise à jour déployée progressivement

La mise à jour anniversaire Windows 10 Redstone est quant à elle attendue à partir du 2 août. Étant donné l'ampleur du parc sous Windows 10, sa mise en ligne sera étalée sur plusieurs jours. Il s'agit d'une première mise à jour majeure, intégrant des nouveautés, et censée stabiliser et sécuriser le système.

À l'écran le plus visible sera son nouveau menu "Démarrer" avec notamment un accès facilité à la liste complète des applications installées sur l'ordinateur. À noter que le mode tablette, qui se met en place lorsqu'un PC hybride passe en mode tactile, va également évoluer. Quant aux fameuses tuiles animées, elles devraient permettre d'accéder à des contenus plus précis selon les informations qu'elles affichent et ne plus se contenter d'ouvrir une simple application. Du côté du navigateur Microsoft Edge, il va devenir possible, à l'instar d'Internet Explorer, Firefox ou Chrome, de télécharger et d'installer des extensions afin d'étendre ses possibilités.

Enfin, le système biométrique d'identification Windows Hello va élargir son champ ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant