L'étau se resserre autour du bisphénol A

le
0
Le Sénat examine ce mardi une proposition de loi sur l'interdiction dans les contenants alimentaires de ce composé chimique, soupçonné de causer de multiples troubles pour la santé.

Alors qu'un nombre croissant d'études confirme les risques pour la santé du bisphénol A (BPA), les sénateurs doivent se prononcer ce mardi sur une loi interdisant cette substance chimique dans les contenants alimentaires à l'horizon 2015. Un délai jugé trop court par les industriels, qui mettent en garde contre l'utilisation dans l'urgence de substituts insuffisamment testés.

Votée il y a un an par les députés, la proposition de loi prévoit de suspendre la fabrication, l'importation et l'exportation des contenants alimentaires produits avec du bisphénol A, dès l'année prochaine pour les produits destinés aux enfants de moins de 3 ans. La commission des affaires sociales du Sénat a proposé, pour sa part, de repousser d'un an l'extension de l'interdiction globale, initialement prévue en 2014, à 2015. Elle s'est en effet dit «consciente des difficultés que cette application du principe de précaution peut entraîner pour les industriels».

Système hormonal dérégulü/h3>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant