L'État veut bloquer les loyers à la relocation

le
3
VIDÉO - Dans une interview à Libération , la ministre du Logement détaille les intentions du gouvernement pour limiter le coût du logement.

Le nouveau gouvernement entend faire baisser le coût du logement. Afin «d'agir rapidement», selon les propos tenus par la ministre du Logement, Cécile Duflot dans Libération, le gouvernement entend bloquer les tarifs à la relocation par décret dès la rentrée prochaine. «Il s'agit d'une disposition d'urgence pour répondre à la crise du logement qui pèse sur les ménages», annonce la ministre du Logement. «François Hollande avait promis l'encadrement des loyers et c'est dans cet objectif que s'inscrit ce projet de décret», affirme-t-elle.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil.brightcove.createExperiences();

L'objectif n'est pas de geler les loyers mais de les encadrer en cas de changement de locataire. Ainsi, les propriétaires ne pourront plus profiter d'un changement de locataire pour augmenter les loyers. Ils continueront simplement d'évoluer en fonction de l'indice de référence (IRL) publié par l'Insee et adossé à l'inflation. Ce décret doit «permettre que, dans les agglomérations et les zones où les loyers ont atteint des niveaux insupportables, l'accès à la location redevienne possible», explique Cécile Duflot.

L'ancienne secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts entrée au gouvernement en mai affirme qu'elle travaille à l'élaboration de ce décret depuis son entrée au ministère. Ce dispositif devrait être présenté fin juin en Conseil d'État afin d'être publié mi-juillet pour entrer en vigueur à la rentrée. D'ici là, Cécile Duflot entend collecter «des données très précises» sur les loyers en France et engager une concertation «avec tous les acteurs» du secteur, publics et privés, associations de propriétaires ou de locataires. La ministre affirme en outre que le gouvernement tentera de mettre en place un «mécanisme de caution solidaire pour les pouvoirs publics à titre gratuit» et «la cession de foncier à titre gratuit pour construire des logements».

LIRE AUSSI:

» Vers des loyers encadrés à Paris? (avec Le Particulier)

» Priorité au blocage des loyers et aux HLM

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paumont1 le lundi 4 juin 2012 à 13:13

    toutes les mesures d'encadrement des prix, surtout dans une période de pénuries de logements, va aboutir à une pénurie plus grande encore, et surtout à une paupérisation;comment faire des travaux d'entretien sans argent?

  • lemeri38 le lundi 4 juin 2012 à 12:34

    de quoi se mêle l'état .. déjà que les locataires sont beaucoup plus protégés que les propriétaires ....

  • s.boudon le lundi 4 juin 2012 à 10:57

    La caution solidaire par l'état existe déjà pour tout ceux qui gagnent plus de 2 fois le montant du loyer. Pour les autres, le problème de caution ne devrait même pas se poser puisqu'une personne dépensant + de 50% de son salaire en loyer est voué à ne pas s'en sortir.