L'Etat vend ses bijoux de famille

le
23
abbaye-de-Penthemont. DR
abbaye-de-Penthemont. DR

(lerevenu.com) - Au c?ur de Paris, sur un terrain de 6 906 mètres carrés situé à l'angle de la rue de Grenelle et de la rue de Bellechasse, l'État vend un ensemble immobilier comprenant un ancien couvent du XVIIIe siècle et des bâtiments militaires du XIXe siècle.

Dans le VIIe arrondissement de Paris, l'État vend un ensemble immobilier d'exception développant une surface de plancher totale de 12 438 mètres carrés. Il comprend trois sous-ensembles reliés entre eux et disposant chacun d'une entrée indépendante :

1. L'abbaye de Penthemont : flanquée de deux pavillons, l'entrée principale, au 37, rue de Bellechasse, ouvre sur une imposante cour d'honneur. Autrefois jardin de l'abbaye, elle offre un point de vue privilégié sur l'ancienne demeure de l'abbesse et permet d'appréhender la monumentalité des édifices et la majesté du lieu. Au fond de la cour, les anciennes écuries témoignent de l'architecture militaire du XIXe siècle. D'inspiration néo-classique, elles sont d'une grande sobriété.

2. L'Hôtel du Génie : accessible depuis une porte cochère du XIXe siècle, située 39, rue de Bellechasse, ce bâtiment, bien que surélevé en 1931, est un exemple très bien préservé de l'architecture militaire de la Monarchie de Juillet. La cour pavée intérieure garde la mémoire de l'ancienne entrée principale du logis abbatial, bien conservée et d'une haute valeur architecturale.

3. Le Pavillon de Penthemont : la porte cochère, au 104 de la rue de Grenelle, donne sur une cour intime, bordée sur trois côtés par les anciennes dépendances de l'abbaye, avec laquelle ils forment une unité. Cet ensemble immobilier développe une surface de plancher totale de 12 438 mètres carrés. Les qualités historiques et architecturales remarquables de ce bien, le cadre privilégié de la cour d'honneur et les surfaces exceptionnelles développées offrent des potentialités d'aménagement très intéressantes, notamment pour la réalisation d'une opération de logements haut de gamme dans l'un des plus prestigieux arrondissements de Paris.

Monuments historiques : le bâtiment conventuel (bâtiment A) est entièrement classé au titre des monuments historiques (arrêté en cours de signature). Les façades et les toitures entourant la cour d'honneur sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques (arrêté du 21 mars 1983).

Pour de plus amples renseignements, s'adresser : Direction Régionale des Finances Publiques d'île-de-France et du Département de Paris ? Service France Domaine Paris, 14 rue de Richelieu - 75001 Paris. Tél. : 01 53 45 18 10. francedomaine075@dgfip.finances.gouv.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • semis le lundi 2 déc 2013 à 18:22

    En attendant d'être vendu, on pourrait y mettre des roms!

  • Castro31 le dimanche 1 déc 2013 à 17:12

    Il faut bien que l'Etat vendent tout ce qu'il a: plus personne ne veut payer d'impôt ni de taxe, et tout le monde veut des subventions et des crédits d'impôt !

  • pelochon le vendredi 29 nov 2013 à 09:17

    ans plus tard l'once se vendait 1800 dollars. Tous plus nuls les uns que les autres

  • pelochon le vendredi 29 nov 2013 à 09:16

    des bouf fons, en son temps sarko avait vendu 600T d'or de la france à un prix moyen de 440 dollars l'once, quand près de 3

  • scred le mercredi 27 nov 2013 à 10:46

    il faut bien sauver PSA pour assurer la retraite chapeau de Mr VARIN pour les 5 ans exercés.

  • cavalair le samedi 23 nov 2013 à 18:48

    si l'Etat avait de k.ouilles ca se saurait

  • pichou59 le samedi 23 nov 2013 à 12:30

    vendre en pleine crise immobilière!!!!!!!

  • cesarski le vendredi 22 nov 2013 à 12:12

    il faudrait vendre les ministres ou du moins les faire travailler un peu payes au smic

  • d.e.s.t. le mercredi 20 nov 2013 à 10:44

    Quand on vend ses bijoux de famille , c'est qu'on est aux abois et au bord du gouffre!C'est misérable de la part de "lou ravi" et de "rantanplan" son fidèle PM!

  • pcombet1 le mercredi 20 nov 2013 à 09:08

    pas un bien très "vendable" en vérité, étant donné que c'est un monument historique l acquéreur devra se contenter de le garder comme tel + le restaurer… à part un riche émirat peu de chance que ça intéresse qui que ce soit en fait