L'État va facturer plus cher ses policiers

le
0
Un décret prévoit d'augmenter de 15% par an le coût de mise à disposition des gendarmes et des policiers. Une menace pour les organisateurs d'événements sportifs.

Courses cyclistes, matchs de foot, concerts: chaque jour, des gendarmes et des policiers assurent la sécurité des manifestations partout en France. Dans la très grande majorité des cas, ce service est payant: l'État en refacture le coût aux organisateurs des événements. Or, la note va devenir de plus en plus salée. Car le gouvernement a décidé de relever ses «prix», après des années de stabilité. Et ce au nom d'une meilleure utilisation des forces de l'ordre. «Le recours à un policier coûtait jusqu'à présent 12 euros de l'heure, contre 20 euros pour un stadier privé. Du coup, les organisateurs avaient tendance à faire énormément appel aux forces de l'ordre. Or ce n'est pas la mission première des policiers et des gendarmes que de faire du gardiennage», souligne-t-on dans l'entourage de Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur.

Concrètement, les tarifs vont augmenter chaque année de 15% au 1er juillet pour atteindre, en 2014, 20 euros par agent et pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant