L'État va cogérer la fortune immobilière de l'Église de Grèce

le
0
Le clergé possède terrains, plages et actions. Une partie de ce patrimoine opaque sera mise en location.

Le patrimoine immobilier de l'Église de Grèce va-t-il enfin être intégralement dévoilé? La question taraude nombre d'observateurs friands de connaître enfin l'étendue des biens du premier propriétaire foncier de la Grèce.

L'Église et l'État, non séparés, ont annoncé la création d'une ­société anonyme dont ils sont chacun actionnaires à 50 % pour l'exploitation commerciale du patrimoine immobilier de l'Église. Souvent décriée et accusée de faire partie des privilégiés fiscaux, l'Église de Grèce veut afficher sa transparence. «L'archevêché d'Athènes distribue tous les jours 10.000 repas aux plus démunis, en plus de la gestion de ses hospices et de ses fondations, expose Haris Konidaris, porte-parole de l'Église de Grèce. La location de ses terrains, souvent exploités illégalement par des municipalités, pourra permettre de continuer à financer cette !...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant