L'Etat soutient les producteurs de cacao en Jamaïque

le
0
(Commodesk) Le gouvernement de la Jamaïque augmente de 23% les prix de vente du cacao non séché pour la campagne 2011-2012, par rapport à la précédente, a annoncé, en fin de semaine dernière, le ministère jamaïcain de l'Agriculture et de la Pêche. En baisse depuis plusieurs années, la production pourrait ainsi être relancée en 2012, grâce à cette augmentation des prix, mais aussi à une amélioration prévue des conditions climatiques. "Je suis certain que grâce à l'augmentation des prix, les fermiers produiront en plus grande quantité", assure le ministre jamaïcain de l'Agriculture et de la Pêche, Robert Montague. "Il y a un potentiel important pour les exploitants, qui n'est pas développé." Les conditions climatiques défavorables avaient affecté la production des deux précédentes campagnes. Mais la situation sera différente cette année, d'après le ministère, qui table sur une récolte de 900.000 tonnes, contre 213.000 il y a un an. Les fermiers bénéficieront également d'autres "investissements significatifs réalisés par l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et par l'Union européenne, qui ont déjà réhabilité environ 800 hectares de terres à cacao". La Jamaïque représenterait alors environ 20 % de la production mondiale de cacao (3,9 millions de tonnes), en 2011-2012. Environ 90% des fèves de cacao jamaïcaines sont exportées vers les Etats-Unis. La saveur du cacao jamaïcain est réputée sur le marché mondial.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant