L'État réaffirme ne pas remettre pas en cause les allocations familiales

le
0

La ministre des Affaires Sociales, Marisol Touraine, affirme que l'État et les collectivités locales aideront à combler la suppression des cotisations patronales envisagée par François Hollande.

La ministre des Affaires sociale, Marisol Touraine, se veut rassurante. Comme elle l'a déjà fait à plusieurs reprises cette semaine, elle affirme ce dimanche dans le Journal du Dimanche , que les allocations familiales «ne sont pas remises en cause». Depuis l'annonce par François Hollande du projet d'alléger le coût du travail en supprimant les cotisations patronales qui financent ces allocations, les associations familiales s'inquiètent. «Il ne s'agit pas de toucher à la politique familiale, La détermination du président de la République est la reconquête de l'emploi et de la compétitivité de notre économie», a soutenu la ministre.

Il s'agira néanmoins de trouver 30 milliards d'euros pour compenser la perte des cotisations patronales. Interrogée sur le f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant