L'Etat pousse Thales et Safran à s'unir

le
0
Après l'échec des négociations l'an passé, l'Etat milite de nouveau en faveur d'un rapprochement des actifs militaires des deux groupes.

Un rapprochement entre Thales et Safran serait de nouveau à l'ordre du jour. Les rumeurs de mariage entre les deux groupes français reviennent régulièrement sur le devant de la scène, mais cette fois l'Etat serait à la man½uvre, rapporte le quotidien Les Echos. En dépit de l'échec des dernières négociations l'an passé, l'équipementier aéronautique et le groupe d'électronique auraient engagé «des discussions sur un mode constructif», indique le quotidien.

Le journal ajoute que le précédent ministre de la Défense, Alain Juppé, aurait poussé à une reprise des négociations. L'Etat actionnaire et premier client des deux groupes ne souhaiterait plus financer deux bureaux d'études concurrents et prône une fusion des actifs militaires des deux groupes afin de diminuer les coûts.

Méfiance des salariés

Outre les économies réalisées par une union des actifs militaires des deux groupes, l'Etat estime que ce mariage est pertinent d'un point de vue stratégique.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant