L'État pourrait se porter à la rescousse des abattoirs Gad

le
0
Le gouvernement aurait décidé d'acquérir l'abattoir de Lampaul en Bretagne, selon un élu local. Ce site est l'un des plus touchés par la vague de licenciement annoncée par la société d'abattage et de découpe de porcs.

La fronde des Bretons commence-t-elle a payer? Un élu local affirme en tout cas que le gouvernement a décidé d'acquérir le site de l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau, l'un des plus touchés par la vague de licenciement annoncée par la société d'abattage et de découpe de porcs.

Le président de la communauté de communes de Landivisiau (Finistère), Georges Tigreat, a assuré que le gouvernement avait décidé d'acquérir ce site via l'établissement Public Foncier de Bretagne, l'outil chargé de réaliser, pour le compte des collectivités publiques, des acquisitions foncières.

«Ce jeudi matin, le cabinet du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et le cabinet de Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l'Agroalimentaire, m'ont tous deux conf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant