L'Etat islamique revendique l'attaque de Sousse, en Tunisie

le
0

TUNIS, 27 juin (Reuters) - L'organisation Etat islamique (EI) a revendiqué dans la nuit de vendredi à samedi l'attaque meurtrière contre un hôtel de Sousse, en Tunisie, qui a fait au moins 39 morts, dont des touristes belges, allemands et britanniques, selon le dernier bilan en date des autorités. Sur son compte Twitter, l'organisation extrémiste précise que l'attaque a été commise par Abou Yihya al-Kairouni, qui "a atteint sa cible, l'hôtel Imperial, en dépit des mesures de sécurité". Le communiqué ajoute qu'il s'agit d'une attaque menée contre un "bordel" et que "quarante infidèles" ont péri. L'organisation extrémiste sunnite a également revendiqué l'attentat suicide commis vendredi contre une mosquée chiite de la ville de Koweït qui a fait 27 morts et 227 blessés. (voir ID:nL8N0ZC2BY ) L'attaque de Sousse visait l'hôtel Imperial Marhaba et sa plage. Un homme a ouvert le feu avec un fusil d'assaut Kalachnikov avant d'être abattu par la police. (voir ID:nL8N0ZC2B7 ) La Tunisie est en état d'alerte maximale depuis l'attentat déjà revendiqué par l'Etat islamique (EI) contre le musée du Bardo, à Tunis, qui a fait 22 morts, dont 21 touristes étrangers, en mars dernier. La ville balnéaire de Sousse, à 140 km au sud de Tunis, est l'une des destinations préférées des touristes, qui ont été six millions à visiter la Tunisie l'an dernier, en grande majorité des Européens. (Tarek Amara avec Ahmed Aboulenein et Michael Georgy au Caire; Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant