L'Etat islamique revendique l'attaque de Nice via son agence Amaq

le
0
 (Actualisé avec citations) 
    LE CAIRE-PARIS, 16 juillet (Reuters) - L'organisation Etat 
islamique (EI) a revendiqué samedi, via son agence de 
communication Amaq, l'attaque meurtrière perpétrée jeudi soir à 
Nice (Alpes-Maritimes) par un homme au volant d'un poids lourd. 
    Les services de renseignement français sont en train de 
vérifier l'authenticité de cette revendication, a-t-on appris 
auprès du ministère de l'Intérieur. 
    "L'homme qui a mené l'opération à Nice, en France, visant à 
renverser des passants était un soldat de l'Etat islamique", 
écrit l'agence Amaq, qui sert habituellement de voie de 
communication au groupe djihadiste en pareil cas. 
    "Il a mené cette opération afin de répondre aux appels à 
frapper des ressortissants de pays prenant part à la coalition 
combattant l'Etat islamique", peut-on lire dans ce même message. 
    
    Les enquêteurs cherchent à déterminer si l'assaillant, 
Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui a fait au moins 84 morts et plus 
de 200 blessés avant d'être abattu par la police, a pu 
bénéficier de complicités.   
 
 (Omar Fahmy au Caire, Simon Carraud et Emmanuel Jarry à Paris) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant