L'Etat islamique mène des attaques au sud de Misrata en Libye

le
0
    TRIPOLI, 5 mai (Reuters) - Des combattants du groupe 
djihadiste Etat islamique ont lancé des attaques jeudi au sud de 
la ville côtière libyenne de Misrata, faisant quatre morts et 12 
blessés, ont déclaré des responsables libyens. 
    Deux membres des forces de sécurité locales ont été tués et 
12 autres blessés dans l'attaque d'un checkpoint à Abou Graïn, à 
140 km à l'ouest du bastion de l'EI qu'est la ville de Syrte. 
    Des djihadistes ont mené une attaque à Baghla, au sud, 
faisant deux morts, a déclaré un responsable local. 
    Selon des informations non confirmées, les combattants de 
l'EI ont contraint des brigades locales à battre en retraite et 
tiennent des secteurs aux alentours d'Abou Graïn mais aussi au 
sud-ouest, à Wadi Zamzam. 
    Les djihadistes de l'EI s'aventurent régulièrement sur l'axe 
routier menant vers le sud, à partir de Misrata, et ils ont mené 
déjà des attaques par le passé dans cette région, notamment 
contre des checkpoints occupés par des brigades de Misrata. 
    Les attaques de jeudi interviennent alors que les forces 
militaires de l'Est libyen disent préparer une offensive pour 
reconquérir Syrte.   
 
 (Ahmed Elumami et Ayman al Warfalli; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant