L'Etat islamique menace toute la région, dit le Hezbollah

le
0

BEYROUTH, 15 août (Reuters) - L'Etat islamique est un "monstre" qui ne cesse de grossir et menace toute la région, estime Hassan Nasrallah, chef de file du Hezbollah libanais, dans un entretien publié vendredi. "Partout où il y a des adeptes de l'idéologie (extrémiste) il y a de la place pour (l'Etat islamique) et il y en a en Jordanie, en Arabie saoudite, au Koweït et dans les pays du Golfe", dit-il dans cet entretien accordé au journal libanais Al-Akhbar. Hassan Nasrallah, dont le mouvement chiite pro-iranien prête main forte aux troupes syriennes face à l'insurrection sunnite alimentée notamment par l'Etat islamique, assure que les djihadistes rencontrent une résistance dans certains secteurs de Syrie et d'Irak. Toutefois, ajoute-t-il, "il semble que ses capacités, ses effectifs et ses moyens soient importants et nombreux". "Ce danger ne reconnaît pas les chiites, les sunnites, les musulmans, les chrétiens, les druzes, ni les yazidis, les arabes ou les Kurdes. Ce monstre ne cesse de grossir." L'Etat islamique "ne connaît pas de frontières. Il y a un réel danger et une réelle crainte de la part de nombreux Etats et autorités, parce que l'un des avantages de cette organisation est la capacité à recruter parmi les adeptes du wahhabisme d'Al Qaïda", poursuit Hassan Nasrallah. (Tom Perry, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant