L'Etat islamique menace l'Afghanistan, dit le président Ghani

le
1

WASHINGTON, 25 mars (Reuters) - Le président afghan Ashraf Ghani, en visite aux Etats-Unis, a mis en garde mercredi contre la "terrible menace" que constitue l'Etat islamique (EI) en Asie, notamment en Afghanistan où, a-t-il dit, l'organisation qui a émergé l'an dernier en Irak et en Syrie a envoyé des djihadistes. "Daech envoie déjà des éléments avancés dans le sud et dans l'ouest de l'Afghanistan pour tester les failles", a-t-il dit dans un discours prononcé devant le Sénat et la Chambre des représentants. Mais le président afghan, élu l'an dernier, a promis que son pays n'hébergerait jamais plus de terroristes. C'est en Afghanistan, sous le gouvernement des taliban (1996-2001), que l'organisation Al Qaïda a prospéré et planifié les attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington. Le président Ghani a aussi exhorté tous les musulmans à s'élever contre l'extrémisme. "Le silence n'est pas acceptable", a-t-il dit. Il a également assuré que son pays ressentait une "dette profonde" envers les milliers de soldats américains tués ou blessés sur le théâtre afghan à la suite du 11-Septembre. (Patricia Zengerle; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mercredi 25 mar 2015 à 23:19

    mais ces parlementaires américains ont ils conscience que l'Iran est le seul rempart ? Le Pakistan est une zone de non controlée par le gvt central