L'Etat islamique menace de s'en prendre à l'Inde

le
0
    NEW DELHI, 21 mai (Reuters) - L'Etat islamique a lancé cette 
semaine un appel en direction de la minorité musulmane indienne, 
lui demandant de le rejoindre et de venger ses morts, tués dans 
des émeutes interreligieuses. 
    Dans une vidéo consultée par la société américaine SITE, 
spécialisée dans la surveillance des activités djihadistes sur 
internet, des membres de l'Etat islamique fustigent les 
musulmans indiens qui vivent en harmonie avec les hindous, 
rappelant que ces derniers vénèrent les vaches, les arbres et le 
soleil et invitent les quelque 160 millions de musulmans du pays 
à les rejoindre. 
    "Sur cette terre, votre religion est en sécurité. Sur cette 
terre, la loi d'Allah est la plus importante. Sur cette terre, 
rien ne vous empêche de faire de bonnes actions, de prêcher 
l'islam. Sur cette terre, votre vie, votre honneur, votre 
propriété sont protégés", dit un combattant se présentant sous 
le nom d'Abou Salman al Hindi. 
    Un autre membre de l'Etat islamique déclare que l'Etat 
islamique viendra en Inde libérer les musulmans pour les venger 
des violences perpétrées à leur encontre en 2002 dans l'Etat du 
Gujarat, au Cachemire et lors de la destruction en 1992 d'une 
mosquée par des extrémistes hindous dans l'Uttar Pradesh. 
    "Nous reviendrons, avec l'épée, pour vus libérer, pour 
venger la mosquée de Babri, le Gujarat, le Cachemire", dit-il. 
 
 (Sanjeev Miglani,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant