L'Etat islamique d'Irak et du Levant tente de semer la terreur au Proche-Orient

le
1
L'Etat islamique d'Irak et du Levant tente de semer la terreur au Proche-Orient
L'Etat islamique d'Irak et du Levant tente de semer la terreur au Proche-Orient

Un attentat revendiqué au Liban. Une ville prise aux autorités irakiennes. De violents combats pour le pouvoir en Syrie. L'organisation l'Etat islamique d'Irak et du Levant (EIIL) prône une version extrême de l'islam et s'est longtemps revendiquée du groupe terroriste Al-Qaïda. Sur fond de tensions, elle tente de répandre son influence comme une traînée de poudre au Proche-Orient, semant la mort sur son passage.

En Syrie ... une «révolution» contre EIIL

Les villes d'Alep, Raqa, Idleib... EIIL n'a cessé de gagner du terrain dans le chaos syrien. L'Observatoire syrien des Droits de l'Homme (OSDH) estime même que le groupe est le plus puissant au nord du pays. Problème : dans ce bourbier syrien, ces djihadistes ne sont pas les seuls à vouloir étendre son pouvoir. Plusieurs groupes de rebelles, qui ont en commun avec EIIL d'être de farouches opposants au président Bachar-Al-Assad, affrontent l'organisation qu'ils accusent d'avoir «volé» la révolution et d'être très radicale. Certains pointent paradoxalement une collusion entre EIIL et le régime d'Assad. Le 3 janvier 2014 plusieurs citoyens syriens ont annoncé «le début de la révolution contre EIIL». Ce samedi à Alep, deuxième ville du pays, plusieurs manifestants ont investi les rues, scandant «écrasons l'EIIL et Assad» et appelant au départ de ces extrémistes. 

En Irak ... la domination de Fallouja

Après plusieurs jours de violents combats qui ont fait des dizaines de morts, la ville de Fallouja à quelque 60 à l'ouest de Bagdad, est tombée aux mains d'EIIL ce vendredi. Le groupe extrémiste a même désigné un gouverneur, et décrété le bastion sunnite, situé dans la province d'Anbar, en «Etat islamique». Opposé au président d'Irak, chiite, EIIL inquiète fortement le département de sécurité des Etats-Unis. Ce samedi soir, il dénonce la «barbarie» du groupe. 

Au Liban ... «faire payer les ignobles criminels»

Le groupe a revendiqué ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 5 jan 2014 à 10:47

    Et tout ça grâce à l'imprévoyance des USA+GB+UE+France, entre autres.