L'Etat islamique attaque un village de l'Ouest syrien

le
0

(Bilan actualisé, contexte et autre front) BEYROUTH, 31 mars (Reuters) - Des combattants de l'Etat islamique (EI) ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi un village des environs de Hama, dans l'ouest de la Syrie, faisant au moins 37 morts selon un nouveau bilan communiqué par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). La télévision publique syrienne avance pour sa part un bilan de 44 morts et de 21 blessés dans l'attaque menée contre Mabouja, une localité située à 60 km par la route à l'est de Hama. Selon une source militaire syrienne, l'armée gouvernementale a repoussé l'assaut. "Daech a essayé d'attaquer le village et l'attaque a été repoussée, un grand nombre de terroristes ont été tués. Désormais, l'armée a pris le contrôle sur le village", a affirmé cette source militaire. Le groupe djihadiste radical, qui contrôle de larges parties du nord et de l'est de la Syrie, a multiplié les opérations ces dernières semaines dans cette partie occidentale de la Syrie sur laquelle l'armée d'Assad s'efforce de renforcer son emprise, et qui regroupe notamment les gouvernorats de Homs et de Hama et les territoires côtiers sur la Méditerranée. L'Etat islamique aurait pour objectif premier la ville de Salamiyah, carrefour sur les axes routiers menant de Rakka, son fief, à Homs et Hama. A Mabouja, ses combattants ont tué des familles entières, précise l'OSDH, une organisation proche de l'opposition et basée à Londres qui s'appuie sur un réseau d'informateurs sur le terrain pour suivre l'évolution du conflit. Parmi les victimes, certaines ont été brûlées vives. Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdoulrahmane, des membres des communautés alaouites - une branche de l'islam chiite à laquelle appartient Bachar al Assad - et ismaéliennes, deux mouvements religieux qualifiés d'hérétiques par l'EI, font partie des victimes. Sur un autre front, plus au sud, l'armée syrienne a repris un massif montagneux proche de la frontière libanaise, rapporte par ailleurs la télévision publique syrienne. "Des unités de l'armée exercent le contrôle total de l'ouest de la chaîne montagneuse de Zabadani (ndlr, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale, Damas)", indique la télévision citant une source militaire. Un "certain nombre de terroristes" ont été tués dans l'opération. L'OSDH fait état de combats qui se poursuivent dans ce secteur. (Tom Perry et Sylvia Westall; Nicolas Delame et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant