L'Etat islamique attaqué pour la 3e fois dans l'est de la Syrie

le
1

BEYROUTH, 10 janvier (Reuters) - Trois djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont été tués dans l'est de la Syrie, ont annoncé samedi la télévision syrienne et l'Observatoire syrien des droits de l'homme, troisième attaque contre l'organisation fondamentaliste cette semaine. Cette dernière attaque s'est produite à Al Bolil ou dans ses alentours, localité située dans la province de Daïr az Zour. A une vingtaine de kilomètres de là, à Al Maïadine, le corps d'un Egyptien, haut responsable de la "police" de l'EI a été retrouvé décapité, a annoncé mardi l'OSDH. ID:nL6N0UL19N En outre, trois membres de l'EI ont été enlevés après une embuscade contre un véhicule utilisé par la "police" de l'EI à Al Maïadine, a annoncé mercredi l'OSDH. Selon la télévision publique syrienne, l'attaque rendue publique samedi a été menée par "la résistance populaire dans la région est". Un véhicule de l'EI a été visé et trois personnes qui se trouvaient à l'intérieur ont été tuées. L'OSDH, une ONG basée à Londres qui tient le compte des morts en Syrie depuis le début de la guerre en mars 2011, évoque aussi ces trois morts. L'attaque a eu lieu aux premières heures de vendredi, précise-t-elle. Elle identifie l'objectif comme le bureau de l'EI à Al Bolil. Après l'attaque, l'Etat islamique a procédé à une série d'arrestations et a confisqué des équipements internet, ce qui a fait obstacle à la circulation de l'information, précise Rami Abdulrahman, le directeur de l'OSDH. L'EI contrôle près de la moitié de la province de Daïr az Zour, qui s'étend de son fief dans la province syrienne de Rakka jusqu'à la frontière avec l'Irak et relie les terres de Syrie et d'Irak qu'elle a déclaré comme territoires de son califat. (Tom Perry; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le samedi 10 jan 2015 à 16:56

    Vitrifiez ces insectes