L'Etat islamique abandonne des positions au nord de Homs

le
0

BEYROUTH, 24 août (Reuters) - L'Etat islamique a dû abandonner des positions situées au nord de Homs, dans le centre de la Syrie, sous la pression du Front al Nosra, rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le mouvement, qui a pris en juin d'une bonne part de l'ouest et du nord et de l'Irak, gagnait également du terrain depuis plusieurs mois en Syrie. Selon l'OSDH, qui cite des habitants du secteur, les djihadistes ont abandonné au Front al Nosra, aile locale d'Al Qaïda, un poste de commandement situé au nord de Homs sur ordre de leur chef Abou Bakr al Baghdadi. D'autres mouvements rebelles syriens, en particulier ceux qui sont soutenus par les puissances occidentales, combattent l'Etat islamique, mais ses hommes prennent régulièrement l'ascendant. En juillet, l'armé syrienne a quant à elle repris un gisement gazier situé à l'est de Homs dont le groupe s'était emparé un peu plus tôt au terme d'une offensive qui a coûté la vie à 270 militaires et membres du personnel, toujours d'après l'OSDH. Dans le nord de la Syrie, l'Etat islamique cherche à prendre une base aérienne voisine de Rakka. Il s'agit d'une des dernières positions des forces gouvernementales dans la région. Dimanche, l'aviation syrienne a bombardé le secteur, ajoute l'OSDH. (Sylvia Westall, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant