L'Etat islamique a tué 700 membres d'une tribu syrienne

le
0

(Avec précisions, contexte) BEYROUTH, 16 août (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat islamique ont exécuté 700 membres d'une tribu de l'est de la Syrie contre laquelle ils se battent depuis deux semaines, en grande majorité des civils, rapporte samedi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'OSDH, proche de l'opposition syrienne, dit avoir appris de sources fiables que nombre de membres de la tribu Al Cheitaat, originaire de la province de Daïr az Zour, ont été décapités par les islamistes. Le conflit entre l'Etat islamique (EI) et la tribu Al Cheitaat, qui compte environ 70.000 membres, a éclaté après la prise de contrôle de deux champs de pétrole par les djihadistes en juillet. "Tous ceux qui ont été exécutés étaient des Al Cheitaat", a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami Abdelrahman. "Certains ont été arrêtés, jugés et tués." Le chef de la tribu, le cheikh Rafaa Aakla al Radjou, a appelé le week-end dernier les autres tribus de l'est de la Syrie à combattre l'EI. "Nous appelons les autres tribus à nous soutenir car elles sont les prochaines sur la liste. Si (l'EI) nous bat, elles seront la prochaine cible", a-t-il dit dans un message vidéo diffusé sur YouTube. (Oliver Holmes; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant