L'Etat islamique a exécuté des dizaines de soldats syriens-OSDH

le
0

BEYROUTH, 28 août (Reuters) - Les combattants de l'Etat islamique ont exécuté des dizaines de membres des forces syriennes qu'ils retenaient depuis leur prise d'une base aérienne dans le nord-est du pays, a déclaré jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les hommes armés du groupe djihadiste ont pris en otages des dizaines de soldats fidèles au président Bachar al Assad et tué des dizaines d'autres lorsqu'ils se sont emparés de la base aérienne de Tabka, après cinq jours de combats qui ont fait au moins 500 morts, selon l'OSDH. ID:nL5N0QU0MR Les militaires syriens ont été exécutés après avoir tenté de s'échapper de la base aérienne où ils étaient retenus captifs par les djihadistes de l'Etat islamique, selon l'organisme proche de la rébellion syrienne. Sur une vidéo mise en ligne jeudi par des sympathisants de l'Etat islamique, on peut voir environ 135 hommes, certainement des soldats syriens, courir pieds nus dans un paysage désertique, certains les mains derrière la tête, sous les huées d'hommes armés. Reuters n'a pas pu vérifier l'authenticité de l'enregistrement. Le sort de ces soldats reste inconnu, mais des photos d'exécutions ou de cadavres d'hommes supposés membres des forces syriennes tués par l'Etat islamique sur la base militaire de Tabka ont été publiées mercredi sur les réseaux sociaux. ID:nL5N0QX353 Les médias officiels syriens ont confirmé qu'une attaque avait été menée sur la base de Tabka, dernier bastion de l'armée régulière dans une région contrôlée par l'Etat islamique, mais n'ont pas fait état de morts ou de prises d'otages, assurant en revanche que les djihadistes avaient essuyé de lourdes pertes. (Sylvia Westall; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant