L'État irlandais au chevet de ses banques

le
0
Après les mises garde de la BCE et de Moody's, la banque publique de défaisance a repris pour 71,2 milliards d'euros de prêts immobiliers risqués auprès des banques irlandaises.

Au lendemain de l'avertissement lancé par Moody's sur les banques irlandaises et des craintes dévoilées par la BCE sur le plan de sauvetage irlandais, Dublin prend des mesures pour rassurer. Ainsi, la banque publique de défaisance chargée de racheter les prêts à risque des banques irlandaises, la National Asset Management Agency (NAMA), a annoncé avoir finalisé, dans la nuit de lundi à mardi, le rachat de 71,2 milliards d'euros de prêts immobiliers risqués auprès des banques du pays. Les 11.000 prêts ont été acquis avec une forte décote, de l'ordre de 58% en moyenne.

Et ce n'est pas tout car le président de l'institution a ajouté que la NAMA finalise le programme de rachat d'actifs douteux ou à risque, exigé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Ce plan «inclura des prêts de l'Allied Irish Bank et de la Bank of Ireland pour un montant pouvant aller jusqu'à 16 milliards d'euros», affirme la NAMA.

L'institution publique est ainsi devenue l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant