L'état inquiétant des commissariats parisiens

le
0
INFOGRAPHIE - Alors que celui du XIIIe a brûlé début avril, d'autres établissements ont mal vieilli, selon les syndicats de policiers.

Défavorablement connu des services pour décrépitude, avaient fiché les représentants des policiers parisiens. Qui n'ont pas été surpris lorsque le commissariat du XIIIe, édifié en 1967, a été réduit en cendres par un violent incendie, le 1er avril dernier. La Préfecture de police (PP) avait dégagé une enveloppe de 18 millions d'euros pour y mener de lourds travaux, mais elle a été prise de vitesse par les flammes. «Nous avions alerté à maintes reprises sur la dangerosité de l'installation électrique, trop vieille et surchargée, révèle Pierre Azema, du syndicat Alliance. Pour ne rien arranger, des collègues avaient vu à plusieurs reprises des souris en train de grignoter des fils! Si le sinistre ne s'était pas déroulé à 5 heures du matin, il y aurait sûrement eu des morts.» Un hôtel de police flambant neuf sera érigé, mais il faudra patienter trois ou quatre ans avant qu'il ne sorte de terre.

Le cas du XIIIe n'est pas isolé. Le commissariat du XIV

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant